Toutes les particularités des assurances auto pour jeunes permis

Récemment titulaire d’un permis de conduire, vous êtes un conducteur novice. De la sorte, vous avez beaucoup de difficultés à dénicher une bonne assurance auto qui ne vous ruine pas. En effet, avec les spécificités des assurances auto pour jeunes permis, vous êtes amenés à payer plus sur votre assurance auto. Quelles sont alors ces particularités ? Et comment payer moins cher une assurance auto jeune permis ?

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Ni les codes des assurances, ni les codes de la route, ne mentionnent le terme « jeune conducteur ». Il n’y a donc pas de définition légale pour cette notion. Cependant, les assureurs décrivent les jeunes conducteurs comme des conducteurs novices. Cela ne concerne pas l’âge du chauffeur, mais l’ancienneté de son permis. Un jeune conducteur est donc, un automobiliste propriétaire d’un permis de conduire de moins de 3 ans. Statistiquement, un conducteur novice peut causer un accident mortel, quatre fois plus qu’un chauffeur chevronné. C’est pourquoi, l’assurance auto jeune permis a été conçue.

Quelles sont les particularités d’une assurance jeune permis ?

Une assurance auto jeune permis est un contrat d’assurance faite spécialement pour les conducteurs novices. Lors d’un sinistre responsable, l’automobiliste pourrait éventuellement infliger à un tiers, des dégâts corporels ou matériels. De ce fait, il est indispensable que celui-ci souscrive au minimum une garantie responsabilité civile ou une assurance auto au tiers. Seulement, puisqu’un jeune permis est considéré par les assureurs comme une aggravation de risque assuré, le code de l’assurance décrète une surprime systématique. Cette majoration est limitée à 100% du tarif de base dans un premier temps. Elle va diminuer à 50% la deuxième année, à 25% la troisième année, et sera supprimée à partir de la quatrième année si le conducteur en question n’ait pas causé entre temps un accident.

Comment payer moins cher son assurance jeune conducteur ?

Il est évident que l’assurance auto jeune permis est plus élevé que pour celui d’un ancien conducteur. Malgré cela, il existe quelques solutions pour payer moins cher. Pour contourner la surprime, le jeune conducteur peut être déclaré comme conducteur secondaire sur l’assurance auto de ses parents. Dans ce cas, l’assureur peut accepter avec une petite majoration, mais a aussi le droit de refuser. En revanche, une deuxième alternative peut se présenter, en souscrivant une assurance auto pas chère comme l’assurance auto au kilomètre ou l’assurance au tiers. Par ailleurs, certains assureurs proposent des tarifs spécifiques comme l’assurance auto étudiant, qui certainement sera moins chère que l’assurance auto jeune permis.

Assurer sa voiture c’est aussi bien estimer son véhicule avant tout
Assurance auto : existe-t-il une souscription minimale pour les garanties ?